Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 13:46

Après l'argent, le travail, le public, le TNS a organisé une quatrième Discussion publique ayant pour sujet la maison le jeudi 20 mai 2010 à 19 h 30 avec Julie Brochen directrice du TNS,  le philosophe Jean-Luc Nancy l'architecte Philippe Madec et Julie Terrazzoni, scénographe de la Cerisaie.

 

« Une maison disparaît. Au milieu des siens, une mère dit qu’ils ont tout perdu. Et cette phrase, toujours la même, nous la dirions aussi en pareille circonstance. Abattus, ils la répètent inlassables : « On a tout perdu ». À cet instant crucial pour leur vie, ils ne parlent pas seulement des objets et des choses, même si à l’évidence, bien sûr, il s'agit aussi de choses. Leur tout n'était pas que biens. [...]  La violence sans volonté de la nature ou la sinistre barbarie des hommes ne sont pas à la racine du mal, quoique à l'origine de misères, et sœurs de la misère sociale. Le dénuement en temps de paix, comme le gris état des gens de la rue, s'apparente aux suites des dévastations naturelles ou guerrières ; la vie ensemble y est refusée par les êtres et par les choses. Plus de maison, plus de logements, plus de chez soi, juste des refuges ainsi qu'aux temps immémoriaux, comme si la civilisation n'avait pas fait son œuvre consolatrice. »  

 Philippe Madec, extrait de Éventuellement (une consolation), à paraître

Partager cet article

Repost 0
union des scenographes - dans Actualités
commenter cet article

commentaires