Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 10:25

JEUDI 25 FÉVRIER 18H30

Université ouverte 2009-2010
de la Coordination des intermittents et précaires d’Ile de France :

La vie « militante » dans la politique et dans l’art

Lectures parallèles de la démocratie : Foucault et Rancière

 

 

Pour Rancière, la démocratie grecque antique a définitivement démontré que la politique n’a qu’un seul principe, l’égalité, et que dans le langage on peut trouver le minimum d’égalité nécessaire à la compréhension des êtres parlants permettant de vérifier le principe de l’égalité politique. La parole, qu’elle soit de l’ordre du commandement ou du problème, suppose l’entente dans le langage. L’action politique doit majorer et effectuer cette puissance de l’égalité contenue, tant soit peu, dans le langage .

 

Pour la lecture foucaldienne de la même démocratie, l’égalité constitue une condition nécessaire, mais non suffisante de la politique. L’énonciation (le dire vrai - parrhèsia) détermine des rapports paradoxaux dans la démocratie, puisque le parler vrai introduit la différence de l’énonciation dans l’égalité de la langue, ce qui implique nécessairement une « différenciation éthique ». L’action politique se déploie dans le cadre des « rapports paradoxaux » que l’égalité entretient avec la différence et dont les singularités forment l’aboutissement.

Les rapports paradoxaux entre égalité et différence peuvent être utilement appréhendés à travers le concept de disjonction inclusive proposé par Deleuze et Guattari.

Les séances ont lieu le 3 ème jeudi de chaque mois à 18h30 à la coordination des intermittents et précaires, 14 quai de Charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, Ligne 7, et sont suivies du partage d’une soupe ou d’autres victuailles.

 

Partager cet article

Repost 0
union des scenographes - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

La vie « militante » dans la politique et dans l’art 14/02/2010 12:20


Pour en savoir davantage, cliquez plus bas sur "La vie « militante » dans la politique et dans l’art"