Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rechercher

/ / /

 


Etablies par l'Union des scénographes, ces définitions professionnelles sont destinées à être utilisées en toute circonstance.



 1 - Le scénographe de spectacle

Le scénographe est un artiste. Collaborateur direct du metteur en scène, il est responsable de la conception
originale et de la création du dispositif scénique, des décors et/ou des costumes, incluant  tout élément spatial, plastique et visuel (mobilier, accessoire, masque) nécessaires à la représentation scénique d’une œuvre dramatique, lyrique, chorégraphique. Il exprime ses conceptions à l’aide de dessins, de maquettes planes ou en volume, et tout autre mode d’expression, quel qu’en soit le support.

A ce titre, il a qualité d’auteur, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique.

Il assure la direction artistique de la réalisation  matérielle du projet scénographique. Il a qualité de cadre. La mission de direction artistique de la réalisation matérielle de sa conception n’inclut pas la mission de  maîtrise d’œuvre qui peut faire l’objet d’une mission séparée.



2 - Le scénographe d'équipement


Le scénographe d’équipement est un concepteur, un maître d’œuvre, un conseil.

Auprès de l’architecte et de la Maîtrise d’Ouvrage, en relation avec les futurs utilisateurs, il assure la conception spatiale et l’équipement technique d’un lieu scénique, sur la base d’un programme établi ou dans le cadre d’un marché de définition. Son rôle ne peut se concevoir qu’en relation étroite avec la connaissance du spectacle, l’esthétique théâtrale et la représentation scénique.


Il participe à la conception du bâtiment et en contrôle les fonctionnalités. Il définit les bases du rapport scène-salle, les caractéristiques de la scène et de ses espaces de service, les caractéristiques de la salle (notamment : angles visuels, courbe de visibilité, plantation des sièges, gestion des unités de passage, des sorties de secours). Il définit les équipements scéniques dans la totalité de l’espace scène-salle  (machinerie, éclairage, sonorisation).

A ce titre, son apport à travers le projet est comme pour l’architecte une oeuvre de l’esprit et relève de la loi du 11 mars
1957 sur la propriété littéraire et artistique.

 

Sa mission peut comprendre tout ou partie des phases habituelles  d’un projet d’architecture (depuis les Etudes préliminaires, l’Avant-projet jusqu’à la Réception des ouvrages). Il peut exercer la fonction de mandataire. Il est muni des garanties professionnelles et juridiques, lui permettant de s’inscrire dans le processus d’accès à la commande publique qui est régie par le Code des Marchés Publics (art.55). 

La mission du scénographe d’équipement peut être complétée par la fourniture d’études
techniques proprement dites. Il prend alors le rôle d’un bureau d’études spécialisé en ingénierie scénique.

 


 

3 - Le scénographe d'exposition

Le scénographe d’exposition est un artiste auteur et un maître d’œuvre.

En collaboration avec le commissaire d’une exposition, il prend en charge la mise en espace des œuvres, des objets, des textes et de tout ce qui constitue le contenu de cette exposition.

 

Au sein du lieu d’exposition choisi ou qu’il a lui-même conçu, en intégrant le caractère ainsi que les contraintes de ce lieu,  il conçoit et crée le plan, le parcours, le dispositif de présentation et d’accrochage, le mobilier, les accessoires et tous supports nécessaires à la mise en valeur des œuvres, objets ou autres éléments de contenu.

A ce titre, son projet est oeuvre de l’esprit et relève de la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique
.

Sa mission peut comprendre tout ou partie des phases habituelles d’un projet d’architecture (depuis les Etudes préliminaires, l’Avant-projet jusqu’à la Réception des ouvrages). Il peut exercer la fonction de mandataire. Il est muni des garanties professionnelles et juridiques, lui permettant de s’inscrire dans le processus d’accès à la commande publique qui est régie par le Code des Marchés Publics (art.55) 

 

 


 

Partager cette page

Repost 0