Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rechercher

/ / /

La profession de scénographe est difficile à cerner dans les statistiques. A combien peut-on évaluer le nombre de scénographes?
 

Il est très difficile d'avoir des chiffres précis, si l'on considère la pratique professionnelle dans l'ensemble des trois branches de l'équipement, du spectacle et de l'exposition. Concernant le spectacle, quelques chiffres peuvent servir de référence pour tenter d'établir une estimation.

Il y avait en 1995 75 000 intermittents du spectacle, toutes catégories confondues, dont 49% de techniciens (soit 36 750 personnes). Dans ce total de 36 750 techniciens, les cadres techniques de la réalisation des spectacles vivants et audiovisuels étaient au nombre de 8368 (chiffre 1990). Au sein de cette population de cadres, le nombre de chef-décorateurs (spectacle vivant et audiovisuel) était de 1024 en 1991.


En 2004, le nombre de demandeurs d'emploi dans le secteur spectacle vivant et audiovisuel était de 139 909 personnes et le nombre total d'intermittents indemnisés (artistes et techniciens) était de 104 625.

En extrapolant sur la base des ratios des chiffres 1995, on peut alors estimer très approximativement le nombre des scénographes ("chef-décorateurs spectacle vivant et audiovisuel" pour reprendre la terminologie utilisée par l'Unedic et les Assedic) autour de 1200 à 1500 personnes en 2008.
 

L’Union des Scénographes a réuni en moyenne 120 scénographes adhérents par an, avec un total d’adhésion cumulée depuis 1996 d’environ 250 scénographes.

 

Le nombre de scénographes diplômés en France est un autre indicateur (à prendre avec précaution). L’exposition « Jeunes scénographies » qui s’est déroulée en Avignon à l’été 2000 a permis de recenser 120 scénographes diplômés pour la période 1995-2000, soit une moyenne de 20 diplômés par an, provenant de cinq Ecoles (ESAD-TNS, ENSATT, ENSAD, EACF+EAN, ESAT). Une extrapolation sur cette base pour la période 1985-2000 donne un chiffre de 384 diplômés. L’ESAD-TNS a diplômé 90 scénographes depuis 1954. Si l’on estime que l’ESAD-TNS, l’ENSATT et l’ENSAD, actives depuis les années 1950, ont à elles-trois diplômé environ 10 scénographes par an, la période 1950-1985 aura vu diplômer 350 scénographes. L’addition de 350 (1950-1985) et de 384 (1985-2000) donne un chiffre de 734 scénographes diplômés. La différence des moyennes annuelles entre 1950-1985 et 1985-2000 tient à l’augmentation de l’offre et de la demande de formation dans ce secteur pendant la période 1985-2000.

 

Le Book Technique du Spectacle vivant édité par les Editions AS a répertorié 65 scénographes d’équipement et d’exposition, et 53 scénographes d’ équipement seul, soit un total de 118 scénographes dans les deux domaines de l’équipement et de l’exposition.

 

Si l’on ajoute ce chiffre à 734, cela donne un résultat de 852 scénographes toutes disciplines confondues. Nous ne sommes pas loin du millier de chefs-décorateurs indiqué dans les statistiques de l’ANPE (bien qu’il faille manier avec précaution ces chiffres issus de sources éparses) et d'une hypothèse actuelle de 1200 à 1500 scénographes.


En rassemblant 250 scénographes, l’UDS aurait donc rassemblé un scénographe sur cinq, si l’on retient le chiffre de 1200 scénographes, ou un scénographes sur six si l’on retient le chiffre de 1500 scénographes .

Partager cette page

Repost 0